C’est le printemps! Prenez soin de votre gazon, il vous le rendra tout le reste de l’année. Au printemps, le jardinage et, pour commencer, l’entretien du gazon sont à l’honneur. Quels sont les soins à lui apporter à cette saison? Comment procéder à la première tonte après l’hiver?

Au début du printemps, le gazon revit, il faut le soigner un peu. De même, vous allez sortir votre tondeuse pour la première fois depuis quelques mois: si vous ne l’avez pas préparée pour l’hivernage, nous vous conseillons d’opter pour un forfait entretien dans un de nos magasins du Nord-Finistère.

Joindre votre magasin de Landerneau

Joindre votre magasin de Morlaix

Il est temps de procéder à la première tonte de la saison : opération nettoyage du jardin !

Après l’hiver, votre jardin peut paraître un peu négligé. Il est important, avant la première tonte, de nettoyer la pelouse des déchets qui pourraient s’être accumulés : branches, pierres, etc. La pelouse a poussé, des feuilles la recouvrent en partie et la végétation peut cacher des obstacles qui abimeraient la lame de la tondeuse sans une inspection préalable.

Husqvarna, Stihl, Gardena… nous entretenons toutes les marques et toutes les gammes de tondeuses à gazon dans nos ateliers de Landerneau et Morlaix

Après l’hiver, votre jardin peut paraître un peu négligé. Il est important, avant la première tonte, de nettoyer la pelouse des déchets qui pourraient s’être accumulés : branches, pierres, etc. La pelouse a poussé, des feuilles la recouvrent en partie et la végétation peut cacher des obstacles qui abimeraient la lame de la tondeuse sans une inspection préalable.

Il est en effet essentiel de garder la lame de la tondeuse affûtée, car une lame émoussée peut nuire à l’herbe et sollicitera plus votre tondeuse.

Au-delà du nettoyage, le ratissage est bon pour l’herbe 

Passez le râteau pour rassembler les feuilles mortes et les branchages accumulés sur le terrain depuis la dernière tonte.Le ratissage est la première chose à faire lorsque vous préparez votre pelouse pour une croissance printanière. Même si vous avez ratissé les feuilles mortes à l’automne, vous devez encore vous occuper du chaume. Le chaume est la couche de gazon mort qui se trouve entre la végétation verte et le sol en dessous. Cette couche, si elle devient trop épaisse, peut nuire à la santé de votre pelouse. C’est pourquoi vous devez ratisser profondément, au printemps et lorsque vous ratissez les feuilles à l’automne.

Pelouse en mauvais état ? Préparez-la pour la belle saison et réensemencez

Après le nettoyage, nivelez votre terrain pour l’égaliser. C’est une tâche facile à réaliser lors de l’entretien printanier de la pelouse, une pelle ou un râteau suffisent ! Ameublissez le sol sur les zones plus élevées, nivelez la terre sur le gazon et réensemencez. L’herbe repoussera sur les zones dénudées en quelques semaines. 

Vous pouvez aussi réensemencer l’ensemble pour assurer une nouvelle pousse.

Une pelouse parsemée de zones dénudées en raison de la présence de chiens, d’une circulation intense ou de période sans entretien peut demander l’emploi d’un sursemis pour regarnir les zones dénudées. Le sursemis est le processus qui consiste à semer des graines sur l’herbe existante. L’automne est le moment idéal pour effectuer le sursemis, mais si votre herbe a un besoin urgent d’aide, faites-le dès les premiers beaux jours.

Trop de mousse dans votre gazon? Pensez à scarifier votre pelouse

La présence de mousse est un indicateur du niveau d’azote, et en cas de manque, la mousse se répand rapidement dans votre gazon 

Car en effet, si le sol de votre terrain manque d’azote, la mousse risque de se répandre au détriment de l’herbe. Par contre, si le gazon est bien fertilisé, par exemple par la méthode du mulching, une croissance vigoureuse de l’herbe empêchera la propagation de la mousse.

Quoi qu’il en soit, plutôt que de fertiliser le terrain par un apport d’engrais qui demande un dosage précis, la scarification est une solution de long terme pour lutter contre la mousse.

Les scarificateurs sont dotés de lames rotatives qui pénètrent dans la pelouse à quelques millimètres de profondeur seulement : le sol est aéré et cela facilite l’élimination des mauvaises herbes et des racines intrusives.

N’hésitez pas à consulter nos conseillers de vente sur l’emploi du scarificateur.

Avant de tondre, commencez par inspecter l’état général de votre tondeuse

L’entretien printanier de votre tondeuse fait partie des bons gestes à adopter pour une utilisation sereine toute l’année.

Petit rappel de la préparation à l’hivernage de votre tondeuse, réalisé quelques mois plus tôt:

  • Nettoyez soigneusement votre tondeuse à gazon (intérieur et extérieur du carter, capot, roues, guidon…)
  • Vérifiez la lame de coupe
  • Stockez la tondeuse dans un endroit sec
  • Ne laissez pas de carburant dans le réservoir
  • Vérifiez le niveau d’huile
  • Débrancher la bougie.
  • Pour les tondeuses sans fil : retirez la batterie et stockez-la dans un endroit frais et sec.

Donc, en ce début de printemps, commencez par inspecter l’état général de votre tondeuse : aucun signe de détérioration ne doit être visible sur le carter, les roues ou les lames. Si c’est le cas, et si les lames sont émoussées, confiez votre machine à notre atelier qui se chargera de son entretien, comme de l’affûtage et de l’équilibrage des lames.

Tondeuse thermique.

Pour une tondeuse thermique, changez l’huile si vous ne l’avez pas déjà fait l’automne dernier, ceci afin d’éliminer d’éventuels résidus. Cela permet aussi de prolonger la durée de vie du moteur.

Inspectez le filtre à air, s’il est sale ou encrassé, changez-le.

Faites le plein d’essence neuve. Vérifiez les joints.

Tondeuse à batterie.

Dans le cas d’une tondeuse à batterie, vérifiez le niveau de la batterie et prenez le temps de la recharger complètement avant de démarrer votre première tonte printanière.

Tondeuse électrique avec fil.

Vérifiez que le fil n’a pas subi de dommage et que la gaine de protection est en parfait état (pas de fil de cuivre à nu !).

Votre tondeuse a été entretenue par un professionnel ou est en bon état de marche ? Parfait! Vous pouvez commencer à tondre!

Choisissez la hauteur de votre gazon.

Avant de commencer à tondre, les lames de votre tondeuse doivent être bien affûtées et bien nettoyées, la jeune pousse printanière de graminée sera ainsi coupée nette sans être endommagée et votre gazon sera aussi moins vulnérable aux maladies.

La hauteur de coupe idéale se situe entre 4 et 6 cm (pour la première coupe de l’année, n’hésitez pas à laisser quelques centimètres de plus) et, dans les zones ombragées, sous les buissons, ne descendez pas en dessous de 5 cm.

Avez-vous pensé à l’emploi d’un robot tondeuse ?

Savez-vous que le propre d’un robot de tonte est de tondre votre pelouse à votre place ? 

De plus, la coupe de l’herbe par un robot tondeuse permet de fertiliser naturellement votre jardin : le mulching est une solution naturelle et pratique à bien des problèmes; c’est une technique de tonte sans ramassage de l’herbe. Le robot de tonte coupe la partie haute de l’herbe en petits fragments qui se déposent uniformément sur la pelouse, pour former un mulch ou paillis. 

Cette tonte avec broyage de l’herbe est quasi invisible, puisque l’herbe hachée s’insinue entre le gazon et finit par se décomposer sur le sol. L’herbe broyée sert alors d’engrais naturel : plus besoin de fertiliser artificiellement.

Le mulching pendant la tonte signifie moins de tassement et moins de chaume, car l’herbe elle-même peut mieux pousser. Une pelouse bien nourrie n’a pas de place pour les mauvaises herbes et la mousse, elle reste donc parfaite.

Si votre pelouse pousse sainement, vous pouvez vous attendre à environ 1,5 à 2 kg d’herbe coupée par mètre carré par an; si votre pelouse fait 1 000 m², cela représente 1,5 à 2 tonnes!

L’élimination des déchets verts est un autre aspect à considérer, et un autre avantage du mulching… et du robot tondeuse.

Joindre votre magasin de Landerneau

Joindre votre magasin de Morlaix